Sri Lanka: dernière semaine

Ma troisième et dernière semaine au Sri Lanka a été plutôt relaxante. C’est le moins que l’on puisse dire…

Six jours à Mirissa, dans le Sud de l’ile.

Un petit paradis sur terre, même si Teresa et Cailin m’ont dit que de plus belles plages, plus sauvages et moins fréquentées se trouvaient plus à l’est sur la côte sud.

Pour ma part, Mirissa était parfait.

Je suis allée quelques heures à Weligama, 5 km plus à l’Ouest. Pas grand-chose à y voir selon moi. La plage est belle mais sale. Les pécheurs locaux n’acceptent de monter sur leur bâton de pêche que moyennant un billet.

Mercredi, les trois Australiennes et moi avons passé une partie de la journée à Galle, à 30 km de là. Ville fortifiée pour sa partie touristique, jalonnée de boutiques de souvenirs. On y voit plus d’occidentaux que de locaux. Il ne faisait pas très beau ce jour-là, donc nous étions contentes de ne pas être restées à la plage.

J’ai cru mourir au moins 3 fois sur le chemin, les bus conduisant comme des fous ! A des allures de dingue et doublant dans les virages. Apparemment, le taux de mortalité sur les routes est assez élevé. Les piétons étant les principales victimes car il n’y a pas de trottoir. La police routière indique qu’en 2016, une personne meurt et deux sont gravement blessées sur les routes toutes les 3h30 !

Et je retire ce que j’ai pu dire sur les massages au Sri Lanka… j’ai eu le meilleur massage de ma vie à Mirissa. « Badora Spa ». Ils sont n° 1 sur TripAdvisor et je comprends pourquoi. J’ai passé 90 min de pur délice. Massage ferme et doux à la fois.

Le premier jour sur place, à la guest house, j’ai rencontré encore d’autres Australiens. Ils m’appellent l’aimant à Australiens ! Un frère et une sœur, Dash et Prudence.  J’ai en gros passé ma dernière semaine entourée d’Aussies. On se retrouvait pour diner autour d’un bon poisson grillé (le Baracuda du Mirissa Eye était mon préféré) ou d’un rotti (crêpe fourrée).

Ma dernière matinée s’est déroulée à nager avec des tortues de mer géantes entourée d’Australiens. Juste en face de mon hôtel ! Super façon de se dire au revoir !

Bon, évidemment, mon téléphone n’a pas résisté à cette activité. Trop d’émotion pour lui…

Mon tour du Monde va donc finalement faire plusieurs arrêts en Australie ! Je comptais ne visiter qu’Adelaïde car j’y ai une amie et un cousin, mais j’ai maintenant rajouté Melbourne et Sydney. J’ai hâte de les revoir, c’était trop cool de voyager et passer tout ce temps avec eux.

Je suis maintenant de retour à Bombay.

J’ai rencontré un Sri Lankais dans le bus de Galle qui me demandait pourquoi à mon avis il y a moins de touristes qu’avant sur l’ile. A part le fait que les gens ont moins d’argent pour voyager (merci la crise), il y a aussi que, à mon sens, le Sri Lanka doit faire des efforts pour mieux accueillir les touristes.

Ils construisent des Guests houses et hôtels à tous va, mais en dépit du bon sens… la seule Guest house qui était réfléchie, à mon avis, était le « Banana Garden » à Mirissa. Mais le propriétaire est français… Il y avait des détails dans la construction qui étaient du simple bon sens, mais jamais vu ailleurs au cours des deux premières semaines. Par exemple, les interrupteurs étaient près du lit. De même que les prises électriques et des prises USB. Ce ne sont que des détails, mais franchement, ça faisait la différence. Et le wifi était bon, le petit dej excellent, les chambres propres et sans moisissure…

Il y a aussi le problème des Tuktuk qui sont plus que pénibles. Il faut toujours négocier et souvent s’énerver pour arriver à un prix correct. Ils installeraient des compteurs sur tous les tuktuks de l’ile, le problème serait résolu et personnellement, j’en aurai utilisé plus souvent. Le simple fait de savoir qu’on va se faire avoir et passer un temps fou pour essayer de moins se faire avoir est épuisant au bout de quelques jours. Et les conducteurs sont souvent agressifs. J’avoue ne pas m’être sentie en sécurité de nombreuses fois la nuit tombée. Le fait de voyager seule en est certainement la raison principale.

Le pays en soi est magnifique, 90% des habitants sont adorables, chaleureux et bienveillants, mais les 10% restant finissent par faire la différence. Beaucoup d’hommes sont très insistants et collants et peuvent devenir agressif rapidement.

J’ai bien aimé ce voyage au Sri Lanka mais ce n’a pas été un coup de cœur comme le Cambodge ou Cuba ont pu l’être.

Personnellement, et cela n’engage que moi, je ne recommande pas ce pays pour une femme voyageant seule, mais si vous êtes au moins deux et encore mieux, avec au moins un homme, ce pays peut vite devenir un coup de cœur.

Voici la carte de mon périple:

Pour plus de photos du Sri Lanka, voici le lien Flickr: https://www.flickr.com/photos/polynatingtheworld/albums/72157690398211325

Pour le résumé de la semaine 1: http://polynatingtheworld.com/sri-lanka-premiere-semaine/

Pour le résumé de la semaine 2: http://polynatingtheworld.com/sri-lanka-deuxieme-semaine/

 

 

2 thoughts on “Sri Lanka: dernière semaine”

  1. Salut Paupo,

    Merci pour ces précisions qui nous aideront à définir nos prochaines destinations ! Et tant mieux si tes derniers jours sur place t’ont permis de vivre des trucs extras (massage, tortues mais aussi potes australiens).
    Bonne pause indienne avant de repartir à la découverte… de la Birmanie, je crois. En espérant qu’elle te laissera sans voix… mais pas sans photos !
    Bisous et à bientôt… peut- être même encore en 2017 car ton téléphone sera réparé demain et je colorie à Vitesse grand V en ce moment! Ah! Ah ! Ah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *